Lettre de Pierre Maudoux aux Saintais

Madame, Monsieur,

Vous et moi, nous aimons Saintes…

L’élection municipale de mars 2020 va orienter notre destin commun pour six ans. En effet, notre vie quotidienne et celle de nos familles vont en dépendre. Qualité de vie, emploi, pouvoir d’achat, transport, solidarité, environnement, culture, éducation, sécurité, santé et sport y sont étroitement liés.

Avec des intentions de solidarité, la municipalité entre 2008 et 2014 a conforté les associations mais installé une fiscalité excessive au détriment du pouvoir d’achat des ménages et à l’encontre de l’activité économique et de l’emploi. Avec des intentions de pragmatisme et d’embellissement de la ville, la municipalité entre 2014 et 2020 a maintenu la pression fiscale et mis fin à des friches urbaines, mais a rompu le lien associatif, isolé notre cité de son territoire et freiné son développement. Ces douze années écoulées renforcent ma persévérance à vous proposer une autre voie. 

Lire la suite sur le site internet de Pierre Maudoux

Vous aimerez aussi...