Discours de Marc Fesneau – Congrès de Versailles – 9 juillet 2018

Seul le prononcé fait foi

Monsieur le Président du Congrès,
Monsieur le Président du Sénat,
Monsieur le Premier ministre,
Mesdames et Messieurs les ministres,
Mesdames et Messieurs les parlementaires, chers collègues,

ll y a un an, en ce lieu, marqué historiquement de l’union et de la désunion de notre pays, s’engageait la première étape de ce quinquennat et nous exprimions, devant la nation, l’engagement de réformer la France pour la mener sur le chemin de la confiance, de la reconstruction et de la réconciliation retrouvés.

Nul besoin de rappeler longuement ce que furent les fondements du bouleversement politique du printemps 2017 :  ils doivent simplement nous servir de boussole pour les temps à venir.

Les français ont exprimé la volonté d’un rassemblement inédit, de renouvellement et d’apaisement du débat public. Ils ont surtout demandé à ce que, par ces dépassements, nous nous attaquions concrètement à leurs problèmes et à leurs réalités. Que la réforme, au-delà des mots, soit au rendez-vous.

Ils souhaitaient aussi que la France retrouve et reprenne rang dans le concert des nations et tienne la place particulière qui doit être la sienne. Et, au travers du Président de la République, la fierté retrouvée de tout un pays.

[lire la suite sur le site marcfesneau.fr]

Vous aimerez aussi...