Législatives 2017, cinquième circonscription, communiqué de presse

Élections législatives – 18 juin 2017

Gérard Potennec, le renouveau pour
la 5ème Circonscription de la Charente-Maritime

Le véritable enjeu du second tour des législatives qui oppose Gérard Potennec à Didier Quentin, c’est le renouvellement, le changement.

La situation créée par la confusion entretenue par les opposants à Gérard Potennec autour de l’étiquette LREM favorise l’immobilisme et la candidature institutionnelle et passéiste sur cette circonscription.

Gérard Potennec est bien le candidat légitime à se présenter comme  » le candidat de la majorité présidentielle  » dans le cadre de l’alliance MoDem-LREM.

Au delà des bisbilles montées en épingle par ses concurrents, le vrai débat est ailleurs. Les électeurs ne s’y sont pas trompés, qui sont très nombreux à faire confiance à Gérard Potennec et l’ont qualifié pour le second tour des législatives comme le candidat le mieux à même de siéger au sein de la majorité présidentielle. C’est une grande satisfaction. La 5ème circonscription, comme l’ensemble du pays, aspire à mettre une nouvelle équipe au service du projet d’Emmanuel Macron.

C’est pourquoi le MoDem appelle à voter et faire voter pour Gérard Potennec, une chance pour cette circonscription et notre département.

Merci de votre attention.


Ajout du vendredi 16 juin :  article publié sur le site de « Sud Ouest »

Législatives (17) : le candidat Modem Gérard Potennec est « notre allié », confirme En Marche

La référente départementale du mouvement du président de la République tranche le débat autour de la légitimité du candidat de la 5e circonscription de Charente-Maritime

A deux jours de second tour des élections législatives, la référente départementale du mouvement « En Marche » éteint dans un communiqué l’ambiguïté qui entoure la légitimité du candidat Modem de la 5e circonscription, le Royannais Gérard Potennec, à se prévaloir du soutien du mouvement du président de la République :

« Nous proposons cinq candidats dans le département, deux femmes et trois hommes, dont quatre sont investis par En Marche ! et un par le MoDem, qui est notre allié. »

Et Isabelle Vétois de citer nominativement chacun de ces cinq candidats, dont Gérard Potennec, donc.

Le débat est clos

[Lire la suite sur le site internet de « Sud Ouest »]

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Vous aimerez aussi...